Un membre des Farc extradé pour enlèvement d'Américains

Un membre de la guérilla colombienne des Farc a été extradé de Colombie aux... (PHOTO LUIS ROBAYO, Archives AFP)

Agrandir

PHOTO LUIS ROBAYO, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Un membre de la guérilla colombienne des Farc a été extradé de Colombie aux États-Unis où il est poursuivi pour la prise d'otages de trois Américains, a annoncé vendredi le ministère de la Justice.

Diego Alfonso Navarrete Beltran, 42 ans, ancien membre des Forces armées révolutionnaires de Colombie, qui figurent sur la liste américaine des organisations terroristes, est accusé d'être impliqué dans la prise d'otages de trois Américains en Colombie il y a plus d'une décennie.

«En 2003, trois citoyens américains ont été enlevés par des terroristes colombiens et retenus en captivité, étranglés par des harnais et des chaînes pendant plus de cinq ans», a déclaré le procureur fédéral Ronald Machen dans un communiqué.

Marc Gonsalves, Thomas Howes et Keith Stansell, salariés d'une entreprise californienne, chargés d'une mission de surveillance antidrogue en Colombie, avaient été enlevés en février 2003 lors de l'accident de leur petit avion dans la jungle colombienne.

Deux autres hommes à bord de l'avion, le Colombien Luis Alcides Cruz et l'Américain Thomas Janis, avaient été abattus par les Farc sur les lieux de l'écrasement.

Les trois otages avaient été forcés à marcher pendant 40 jours, puis détenus pendant 1967 jours en différents lieux, brutalisés et attachés à des chaînes, avant d'être libérés à la faveur d'une opération de l'armée colombienne en juillet 2008.

Cette opération avait aussi permis la libération de la Franco-colombienne Ingrid Betancourt, candidate à la présidentielle colombienne.

Dans la même affaire, un autre responsable des Farc, Alexander Beltran Herrera, 38 ans, avait déjà été extradé en mars 2012. Il a plaidé coupable et écopé de 27 ans de prison, le 24 octobre.

Selon l'acte d'inculpation, les Farc, qui cherchent à renverser la république de Colombie, ont «constamment fait usage de la prise d'otages comme première technique» et désigné les Américains comme des «cibles militaires».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer