Cuba: trois Occidentaux en prison pour détournement de mineur

Un Canadien, un Indien et deux Italiens purgent actuellement de lourdes peines... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LA HAVANE, Cuba

Un Canadien, un Indien et deux Italiens purgent actuellement de lourdes peines de prison à Cuba pour détournement de mineur, tandis qu'un Britannique et un Espagnol sont en attente de jugement pour les mêmes faits, ont annoncé mardi des sources officielles.

Un ressortissant canadien a été condamné à 13 ans de prison pour détournement de mineur, un Indien à 30 ans pour détournement de mineur et trafic de drogue et deux Italiens à 23 et 25 ans de détention pour détournement de mineur et meurtre, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un rapport publié sur son portail internet.

Le document, portant sur l'année 2013, ne précise toutefois ni l'identité des condamnés ni la date de leur condamnation.

Par ailleurs, ce rapport intitulé «Rapport sur la lutte judiciaire contre la traite des personnes et autres formes d'abus sexuels» fait également mention d'un Britannique et d'un Espagnol en attente de jugement pour des faits similaires.

Selon le texte, 144 dossiers de détournement de mineurs et de proxénétisme ont été traités en 2013 par les tribunaux de ce pays qui se targue d'appliquer une «tolérance zéro» dans le domaine.

Cuba a signé et ratifié toutes les conventions internationales contre la traite des êtres humains et les sévices sexuels sur mineurs et a adopté des conventions bilatérales en ce sens avec 53 pays.

L'île communiste collabore également sur ces thèmes avec les Nations unies et divers pays, notamment le Canada et le Royaume-Uni, grands pourvoyeurs de touristes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer