Deux soldats séquestrés par les Farc en Colombie

Fondées en 1964 dans la foulée d'une insurrection... (Photo MARCELO SALINAS, Archives AFP)

Agrandir

Fondées en 1964 dans la foulée d'une insurrection paysanne, les Farc, la principale guérilla du pays et la plus ancienne d'Amérique latine, comptent encore officiellement près de 8000 combattants, essentiellement repliés dans les zones rurales.

Photo MARCELO SALINAS, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
BOGOTA

Deux soldats colombiens ont été enlevés par la guérilla marxiste des Farc lors de combats dans l'est du pays, ont annoncé jeudi les autorités militaires.

Attribué à la rébellion des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), qui mène depuis deux ans des pourparlers de paix avec le gouvernement, ce double enlèvement s'est produit dimanche dernier dans la province d'Arauca.

Cette région rurale, près de la frontière avec le Venezuela, a été le théâtre d'affrontements durant lesquels un soldat a été tué et deux autres blessés.

Les autorités militaires ont accusé les Farc d'avoir commis une «violation flagrante de leur engagement à ne pas kidnapper de Colombiens», dénonçant une «pratique en infraction avec le droit humanitaire international», dans un communiqué.

L'armée assure en outre avoir pris «toutes les actions nécessaires pour obtenir la libération» des deux soldats.

Fondées en 1964 dans la foulée d'une insurrection paysanne, les Farc, la principale guérilla du pays et la plus ancienne d'Amérique latine, comptent encore officiellement près de 8000 combattants, essentiellement repliés dans les zones rurales.

Début 2012, la rébellion s'était engagée à renoncer aux enlèvements de civils contre rançons, tout en se réservant le droit de capturer des policiers ou militaires qu'elle considère comme des prisonniers de guerre.

Depuis novembre de cette même année, les Farc mènent avec le gouvernement colombien des négociations de paix, délocalisés à Cuba, sans cessez-le-feu sur le terrain militaire, afin de tenter de résoudre un conflit qui a fait quelque 220 000 morts en un demi-siècle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer