Mondial: grabuge après la défaite du Brésil

Au Brésil, incendier des bus est une forme... (Photo Bruno Magalhaes, AP)

Agrandir

Au Brésil, incendier des bus est une forme courante de protestation de la population démunie.

Photo Bruno Magalhaes, AP

Agence France-Presse
SAO PAULO

Plusieurs autobus ont été incendiés et un magasin d'appareils électroménagers pillé mardi soir à Sao Paulo après la défaite humiliante (7-1) du Brésil face à l'Allemagne en demi-finale du Mondial, selon la police et la presse brésiliennes.

LIRE AUSSI : L'Allemagne humilie le Brésil 7-1 >>

Mais le Brésil, abasourdi par la défaite, est dans l'ensemble resté calme dans la soirée.

Selon le quotidien Folha de Sao Paulo, 20 autobus ont été incendiés dans la zone sud de Sao Paulo dans un garage où étaient entreposés des véhicules hors service. Trois autres autobus ont été brûlés dans d'autres quartiers de la mégapole du pays.

La police n'a toutefois pas confirmé que ces incendies étaient directement liés à la défaite du Brésil et n'a pas voulu dire combien de bus avaient été incendiés.

Au Brésil, incendier des bus est une forme courante de protestation de la population démunie.

La police militaire (PM) de Sao Paulo s'est limitée à indiquer à l'AFP qu'il y avait eu un incendie dans un garage de la zone sud de la ville.

«Pour l'instant nous n'avons pas non plus d'informations sur les causes de l'incendie. Une enquête va être ouverte», a déclaré un porte-parole de la PM.

La police a déclaré qu'un magasin d'électroménagers avait été «envahi et pillé» dans la zone est et populaire de Sao Paulo.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer