Un Américain emprisonné à Cuba pour espionnage entame une grève de la faim

Alan Gross... (Photo James L. Berenthal, AP)

Agrandir

Alan Gross

Photo James L. Berenthal, AP

Agence France-Presse
Washington

L'Américain Alan Gross, un sous-traitant du département d'État arrêté à Cuba en 2009 et condamné à 15 ans de prison pour espionnage, a entamé une grève de la faim pour protester contre son traitement, a indiqué son avocat à l'AFP mardi.

Alan Gross avait été interpellé le 3 décembre 2009 à Cuba et condamné en mars 2011 à 15 ans de prison pour avoir distribué du matériel illégal de communication par satellite. Les États-Unis demandent régulièrement sa libération.

M. Gross, 64 ans, «a entamé une grève de la faim la semaine dernière pour protester contre le traitement inhumain auquel il est soumis. Il appelle les deux pays (Cuba et les États-Unis) à mettre un terme à ce supplice honteux, ce qui lui permettrait de rentrer chez lui», a dit son avocat, Scott Gilbert, depuis Washington.

Son client a perdu beaucoup de poids et sa santé «se détériore», a-t-il ajouté. «De plus, il lui reste encore 11 années de prison à purger».

Dans un message signé du détenu que l'avocat a transmis à l'AFP, Alan Gross affirme que Cuba, mais aussi les États-Unis sont responsables de «sa détention arbitraire, en raison du manque d'efforts» visant à le faire libérer.

«Une fois encore, j'appelle le président (Barack) Obama à s'impliquer personnellement pour me faire sortir de cette impasse et pour que je puisse rentrer chez moi où m'attendent ma femme et mes filles», écrit-il.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer