Haïti: Duvalier hospitalisé juste après sa comparution

Jean-Claude Duvalier en cour jeudi dernier.... (Photo: Reuters)

Agrandir

Jean-Claude Duvalier en cour jeudi dernier.

Photo: Reuters

Partager

Agence France-Presse
Port-au-Prince

L'ancien président haïtien Jean-Claude Duvalier, 61 ans, poursuivi par la justice pour crimes contre l'humanité et détournement de fonds, a été hospitalisé jeudi juste après avoir comparu devant un tribunal, a-t-on appris lundi d'une source proche de «Baby Doc».

«La journée (du 28 février, ndlr) a été éprouvante pour lui. Il a été hospitalisé tout de suite après avoir été interrogé pendant près de cinq heures par des juges d'une cour d'appel de Port-au-Prince», a confié à l'AFP un proche de Jean-Claude Duvalier qui a requis l'anonymat.

L'ex-dictateur, qui a été entendu en présence d'un groupe d'anciennes victimes de son régime (1971-1986), devrait être questionné à nouveau lors d'une audience prévue jeudi.

«S'il bénéficie de l'exéat de son médecin, il se mettra à disposition du tribunal», a déclaré à l'AFP l'un de ses avocats.

Jeudi dernier, lors de sa première comparution devant le juge Jean-Joseph Lebrun, Jean-Claude Duvalier dit «Baby Doc», qui souffre également d'arthrose cervicale, était apparu amaigri et semblait avoir du mal à s'exprimer.

Ses réponses aux questions du tribunal avaient été répétées par le greffier de la cour d'appel.

Le 21 février dernier, après sa troisième absence, le juge avait ordonné que «Baby Doc» Duvalier soit «amené» devant la justice, pour répondre à plusieurs plaintes pour arrestations arbitraires, tortures et détentions illégales.

Revenu en Haïti en 2011 après 25 ans d'exil en France, un juge d'instruction avait recommandé en 2012 de ne pas poursuivre Duvalier pour les crimes de sang, mais avait décidé de le renvoyer devant un tribunal correctionnel pour corruption et détournement de fonds.

Un regroupement d'anciennes victimes de son régime ont décidé de faire appel de la décision du juge.

Jean-Claude Duvalier, qui est détenteur d'un passeport diplomatique et est libre de ses déplacements, est remarqué de temps en temps dans les rues de Port-au-Prince au volant d'un véhicule tout terrain.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer