Première visite officielle du président Martelly à Cuba

Le président haïtien Michel Martelly.... (Photo: Swoan Parker, Archives Reuters)

Agrandir

Le président haïtien Michel Martelly.

Photo: Swoan Parker, Archives Reuters

Agence France-Presse
Port-au-Prince

Le président haïtien Michel Martelly a quitté Port-au-Prince mardi pour Cuba où il effectue son premier voyage officiel du 15 au 17 novembre dans le but de renforcer les liens de coopération entre les deux pays, a-t-il annoncé à l'aéroport de Port-au-Prince.

M. Martelly est accompagné de plusieurs membres de son gouvernement, dont le ministre de la Coopération internationale, celui de l'Éducation et le jeune ministre des Affaires étrangères Laurent Lamothe, ancien joueur de tennis (ATP).

«L'objectif de cette visite officielle de trois jours est de renforcer les liens de coopération traditionnelle entre Haïti et Cuba tout en dégageant de nouvelles pistes de coopération», a annoncé la présidence dans un communiqué.

Cuba est l'un des plus importants partenaires régionaux d'Haïti où le régime castriste a déployé des centaines de médecins depuis la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays en 1995, suspendues durant la dictature des Duvalier (1957-1986).

Le gouvernement cubain accueille également chaque année des dizaines d'étudiants haïtiens en médecine et en agronomie.

Des parlementaires devaient faire partie de la délégation de 20 personnes accompagnant le président Martelly, mais les présidents des deux chambres du Parlement, en plein conflit avec l'exécutif depuis la brève incarcération fin octobre d'un député, ont décliné l'invitation.

Le président de la chambre, Saurel Jacinthe a estimé qu'«il trahirait ses collègues et ternirait l'image du parlement en voyageant avec le chef de l'État sans que des sanctions soient prises contre les responsables de l'arrestation illégale d'un député».

Le président du Sénat haïtien est retenu par une série d'auditions lancées par les parlementaires dans le cadre du conflit juridico-politique qui divise les pouvoirs en Haïti en dépit d'un appel au calme du président Martelly.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer