Les migrants, prochaine «arme» de l'EI contre l'Europe?

Plus de 3000 migrants ont trouvé la mort... (PHOTO MASSIMO SESTINI, ARCHIVES AP)

Agrandir

Plus de 3000 migrants ont trouvé la mort en Méditerranée en 2014, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

PHOTO MASSIMO SESTINI, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

«Si vous engagez des forces armées en Libye, nous vous envoyons 500 000 migrants». Cette menace a été faite au gouvernement italien par la branche libyenne du groupe armé État islamique, ces mêmes djihadistes qui ont revendiqué la décapitation de 21 Coptes égyptiens, kidnappés en Libye.

Pour l'EI, l'envoi de migrants vers l'Europe, l'Italie au premier rang, pourrait être utilisé comme une «arme psychologique», révèle le quotidien italien Il Messagero, qui a mis la main sur des écoutes téléphoniques menées par la police italienne. Dans les conversations des terroristes, on y apprend que les hommes de Baghdadi planifieraient d'envoyer des centaines de barques remplies de migrants vers l'Italie en réponse à une éventuelle participation italienne à une intervention armée en Libye, rapporte le journal romain.

L'Italie est très sensible à la question de l'immigration clandestine. Plus de 170 000 migrants partis des côtes africaines, souvent de la Libye, ont tenté de rejoindre la Botte par bateau en 2014. C'est la petite île de Lampedusa, située à moins de 350 kilomètres de la Libye qui est la destination la plus prisée par les clandestins. 

À lire sur lefigaro.fr

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer