Des officiels nord-coréens exécutés pour avoir regardé des soaps?

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le dirigeant du Nord... (PHOTO ARCHIVES REUTERS/KCNA)

Agrandir

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le dirigeant du Nord Kim Jong-un aurait fait exécuter 10 officiels de son parti notamment pour avoir regardé des soaps.

PHOTO ARCHIVES REUTERS/KCNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Kim Jong-un aurait fait exécuter dix officiels pour avoir notamment regardé des feuilletons sud-coréens.

C'est du moins ce que rapportait mardi Yonhap News, l'agence de presse officielle sud-coréenne, qui n'est pas reconnue pour sa grande objectivité quand il est question du pays des Kim.

Selon Yonhap, dix officiels du Parti des travailleurs de Corée (parti au pouvoir, le seul digne de ce nom en Corée du Nord) ont été mis à mort par un peloton d'exécution sur ordre du jeune dirigeant après avoir été reconnus coupable de corruption, d'avoir regardé des feuilletons sud-coréens, et d'autres offenses. L'agence cite deux législateurs sud-coréens qui auraient pris connaissance de ces exécutions lors d'un audit parlementaire des services de renseignement sud-coréens.

Si regarder des émissions de télévision ou encore des films étrangers - sud-coréens de surcroit - est «hautement illégal» selon Pyongyang Project, une entreprise canadienne qui organise entre autres des «voyages d'études» en Corée du Nord pour les étrangers, son fondateur Matthew Rachel souligne qu'il est évident que la population a tout de même accès aux produits culturels de la Corée du Sud, de la Chine ou encore de Hollywood.

À lire sur news.vice.com (en anglais)

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer