Un Australien de 17 ans, nouvelle tête d'affiche de l'EI

Un Australien de 17 ans, nouvelle tête d'affiche... (IMAGE NEWS.COM.AU)

Agrandir

Un Australien de 17 ans, nouvelle tête d'affiche de l'EI.

IMAGE NEWS.COM.AU

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Il n'a que 17 ans. S'il se fait dorénavant appeler Abu Khaled, la presse australienne l'a surnommé «Ginger jihadist» (le djihadiste roux) en référence à la couleur de ses cheveux. Dans une récente vidéo diffusée sur le web, l'adolescent prend la parole au nom du groupe armé État islamique, affirmant avec arrogance que l'organisation terroriste n'arrêterait pas avant que le drapeau noir flotte sur la Maison-Blanche.

De son vrai nom Abdullah Elmir, le jeune djihadiste, un adolescent jusque-là sans histoire, a quitté il y a quatre mois l'Australie avec un ami pour aller mener la guerre sainte dans les rangs de l'EI. Prétextant un voyage de pêche, le jeune homme a quitté la maison familiale de Bankstown le 20 juin quelque temps après son 17e anniversaire pour entamer un long périple devant le mener ultimement en Syrie, en passant par la Malaisie et la Turquie.

À lire sur news.com.au (en anglais)

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer