«J'ai huit ans, je voudrais aller à l'école»

Un enfant dans un campement rom, à Triel-sur-Seine,... (Photo Benoit Tessier, Archives Reuters)

Agrandir

Un enfant dans un campement rom, à Triel-sur-Seine, en région parisienne, en octobre 2013.

Photo Benoit Tessier, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

En France, tous les enfants entre 6 et 16 ans doivent aller à l'école, peu importe leur situation familiale. Dans les bidonvilles roms, c'est pourtant la moitié des enfants rencontrés par la journaliste de Libération qui ne sont pas scolarisés.

À qui la faute? Dans deux cas sur trois, c'est la municipalité elle-même qui refuse d'inscrire l'enfant à l'école. «Un maire qui veut expulser un camp installé dans sa commune a tout intérêt à ne pas scolariser les enfants, et ainsi éviter toute mobilisation des parents ou des enseignants», écrit la journaliste. 

Un compte-rendu inquiétant à lire sur Libération >>




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer