Ils combattent dans les rangs de l'EIIL

Des partisans de l'EIIL, brandissant des drapeaux d'Al-Qaïda,... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Des partisans de l'EIIL, brandissant des drapeaux d'Al-Qaïda, manifestent leur soutien aux nouveaux maires de la ville, à Mossoul, le 16 juin.

PHOTO ARCHIVES AP

La Presse

Ils sont décrits comme étant des fous de Dieu voulant créer un califat à cheval sur l'Irak et la Syrie. Leur fulgurante offensive en Irak lancée le 9 juin inquiète au plus haut point autorités irakiennes et communauté internationale. Les djihadistes de l'EIIL ont mis la main sur de larges pans du territoire irakien, dont la seconde ville du pays Mossoul. Et au gré de ses victoires militaires, leurs rangs ne cessent de s'accroître. Ils seraient dorénavant jusqu'à 20 000 à se battre sous les ordres d'Abou Bakr al-Bagdadi. Mais l'État islamique en Irak et au Levant est tout sauf un groupe homogène.

À lire sur lemonde.fr




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Raqqa, capitale de l'EIIL

    Guerre civile en Syrie

    Raqqa, capitale de l'EIIL

    Drapeaux noirs, combattants et emblèmes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) à chaque coin de rue: pas de doute sur qui fait la loi à... »

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer