Parti faire le djihad avec son bébé de 2 ans

Des combattants du front Al-Nosra, en banlieue de... (PHOTO AMMAR AL-BUSHY, REUTERS)

Agrandir

Des combattants du front Al-Nosra, en banlieue de Damas, le 8 avril.

PHOTO AMMAR AL-BUSHY, REUTERS

La Presse

Ils seraient quelque 700 Français, près de 2000 Européens, à avoir gagné la Syrie pour mener le djihad et combattre les hommes de Bachar al-Assad. La plupart ont rejoint les rangs du front Al-Nosra, représentants officiels d'Al-Qaïda en sol syrien. Hamza est du nombre. Mais ce Lyonnais en Syrie depuis plusieurs mois n'a pas quitté la France seul. L'homme de 25 ans a jugé bon d'amener sa fille de 2 ans Assia avec lui.

«Ma fille, je ne la mets pas au-dessus des enfants syriens. Les enfants syriens qui meurent, c'est comme si je voyais mon enfant mourir. Je ne l'ai pas emmenée à la mort; c'est Dieu qui fait vivre et mourir», dit-il en entrevue à RFI, où il se défend d'avoir pris sa fille en otage, alors que la mère de la bambine demande qu'on lui rende son enfant, criant au kidnapping.

À lire et à voir sur rfi.fr et france24.com




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer