Cannibalisme à Bangui

Pour le journaliste Xavier Bourgois qui connaît bien... (PHOTO ERIC FEFERBERG, AFP)

Agrandir

Pour le journaliste Xavier Bourgois qui connaît bien Bangui, la capitale centrafricaine est devenue «folle».

PHOTO ERIC FEFERBERG, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

«Putain, ils étaient en train de le bouffer le mec!», dit un militaire équipé d'une visée nocturne. Dès le lendemain, ou peut-être le surlendemain dans la ville, tout le monde parle de ce musulman que des chrétiens auraient dévoré : «On va faire pareil à Djotodia, on va le manger!», dit, hilare, une manifestante peu avant que le président n'annonce sa démission. C'est ce qu'on peut lire sur le blogue du journaliste de l'AFP Xavier Bourgois, basé à Libreville au Gabon, et qui connaît bien, mais ne reconnaît plus du tout, la Centrafrique.

Le journaliste de l'agence française n'est certes pas le seul à rapporter ces scènes de cannibalisme, phénomène qui semble notamment être utilisé à titre de vengeance par certains membres de la communauté chrétienne (dont des anti-balaka) tentant de répondre à l'horreur des exactions commises par la Séléka par l'atrocité.

À lire sur blogs.afp.com et bbc.co.uk




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer