La Mordovie, le nouveau pays d'Obélix

Gérard Depardieu... (PHOTO LOIC VENANCE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Gérard Depardieu

PHOTO LOIC VENANCE, ARCHIVES AFP

Partager

La Presse

Bien que sa capitale, Saransk, fut élue ville « la plus confortable de Russie » en 2012, la Mordovie est surtout connue pour ses camps de travail et son climat rude. Du moins jusqu'à ce qu'Obélix y débarque dimanche. Aujourd'hui, la république russe, située à 600 kilomètres à l'est de Moscou, est reconnue internationalement pour être la nouvelle oasis du monstre du cinéma français, Gérard Depardieu.

Ce sont les goulags de Staline et Brejnev qui ont forgé la sinistre réputation de ce territoire de 834 000 habitants. La Mordovie compte toujours une vingtaine de camps de travail, dont le No 14 qui accueille de nos jours Nadejda Tolokonnikova, une des Pussy Riots emprisonnées pour leur célèbre prière anti-Poutine.

Le quotidien français Libération nous offre un portrait du pays des Mordoves, où le Cyrano de Jean-Paul Rappeneau s'est vu offrir le poste de ministre de la Culture.

À lire sur liberation.fr

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Agnès Gruda | Gégé en Mordovie

    Agnès Gruda

    Gégé en Mordovie

    Il a joué Cyrano, Danton, Raspoutine et Obélix. Ces derniers jours, Gérard Depardieu interprète son propre rôle dans un film de série B qui pourrait... »

  • Depardieu ignore une convocation devant la justice française

    Cinéma

    Depardieu ignore une convocation devant la justice française

    Gérard Depardieu, en conflit avec les autorités françaises, a ignoré mardi une convocation de la justice à Paris pour conduite en état d'ivresse,... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer