Le maire de Newark passera une semaine dans la peau d'un pauvre

Le maire de Newark, Cory Booker.... (PHOTO EMILE WAMSTEKER, ARCHIVES BLOOMBERG NEWS)

Agrandir

Le maire de Newark, Cory Booker.

PHOTO EMILE WAMSTEKER, ARCHIVES BLOOMBERG NEWS

Partager

Sur le même thème

La Presse

Le populaire maire démocrate de Newark, Cory Booker, souhaite s'attaquer au mythe selon lequel les plus démunis sont des «parasites».

Préjugé qui n'est pas sans rappeler la déclaration du candidat républicain malheureux à la présidentielle, Mitt Romney, sur les 47 % des Américains qui vivent aux crochets de la société et votent de toute façon démocrate.

Pour y parvenir, celui qui dirige la plus grande ville du New Jersey tient le pari de vivre - ou plutôt survivre - durant une semaine, en se nourrissant exclusivement à l'aide de bons alimentaires, ce qui équivaut à cuisiner avec un budget quotidien de 4 $.

L'Afro-Américainde 43 ans est l'un des hommes politiques les plus populaires aux États-Unis. Certains le considèrent d'ailleurs comme «l'héritier intellectuel» du président Obama. L'homme bénéficie même de l'aura du héros aux yeux des Américains, alors qu'au mois d'avril, il n'a pas hésité à entrer dans un immeuble en flammes pour sauver une concitoyenne. Épisode qui lui a valu, outre de légères blessures, une popularité inébranlable.

À lire sur lefigaro.fr

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer