Égypte: sept sympathisants de l'EI préparant des attentats tués

Un policier armé monte la garde devant l'église... (Photo Mohamed Abd El Ghany, archives REUTERS)

Agrandir

Un policier armé monte la garde devant l'église copte de Tanta où a eu lieu dimanche un double attentat djihadiste sanglant contre cette communauté.

Photo Mohamed Abd El Ghany, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LE CAIRE

Les forces de sécurité égyptiennes ont tué sept sympathisants du groupe État islamique (EI) qui planifiaient des attaques contre les chrétiens coptes, ont annoncé lundi les autorités au lendemain d'un double attentat djihadiste sanglant contre cette communauté.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué dans un communiqué que ces « éléments qui partagent l'idéologie de Daech [EI] se cachaient dans une région montagneuse de la province d'Assiout » et qu'ils avaient été tués après des échanges de tirs.

Il n'a pas précisé la date de cet accrochage mais l'annonce intervient après deux attentats dimanche contre une église copte à Tanta et une autre en Alexandrie, dans le nord du pays, qui ont fait 45 morts au total et des dizaines de blessés.

Les attaques ont été revendiquées par l'EI qui a menacé la communauté copte d'autres attentats.

Les sept suspects tués cherchaient « à fabriquer des explosifs en vue de commettre des attaques terroristes », a affirmé le ministère. Alors que les forces de sécurité s'approchaient de leur cachette, ils ont ouvert le feu s'attirant une riposte de ces forces, selon lui.

Des fusils, des munitions et une collection de publications de l'EI ont été trouvés sur place, a ajouté la même source.

Parmi les sept suspects, trois ont été identifiés. Ces derniers, présentés comme des sympathisants de l'EI et soupçonnés de vouloir planifier une attaque contre les Coptes dans les régions d'Assiout et de Sohag, étaient recherchés par la sécurité égyptienne, toujours selon le ministère.

Le groupe préparait également des attaques contre la police et des tribunaux, a-t-il poursuivi.

Après les attentats de dimanche, l'état d'urgence a été décrété pour trois mois en Égypte.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer