L'ONU condamne les attentats «lâches» en Égypte

Deux attentats à la bombe revendiqués par le... (Photo AFP)

Agrandir

Deux attentats à la bombe revendiqués par le groupe EI ont visé des églises coptes, faisant au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 16 morts à Alexandrie

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont condamné les attentats contre deux églises coptes en Égypte dimanche, des attaques «lâches» qui ont fait au moins 43 morts.

Dans un communiqué, le Conseil a appelé tous les États membres à collaborer avec le gouvernement égyptien pour conduire en justice les auteurs de ces attentats, qui ont été revendiqués par le groupe armé État islamique (EI).

Les 15 États membres du Conseil «assurent de leur sympathie et présentent leurs condoléances aux familles des victimes et au gouvernement égyptien, et ils souhaitent un prompt et total rétablissement aux blessés».

«Les membres du Conseil de sécurité réaffirment que le terrorisme sous toutes ses formes constitue l'une des plus sérieuses menaces à la paix et à la sécurité internationales», indique encore le communiqué.

Deux attentats à la bombe revendiqués par le groupe EI ont visé des églises coptes, faisant au moins 27 morts dans la ville de Tanta et 16 morts à Alexandrie, avant une visite du pape François dans trois semaines.

Israël presse ses citoyens de quitter le Sinaï 

Israël a réitéré dimanche une mise en garde exhortant ses ressortissants à ne pas se rendre dans le Sinaï égyptien ou à quitter «immédiatement» cette région.

«L'attaque meurtrière reflète une fois de plus la capacité terroriste de l'EI», a indiqué dans un communiqué le bureau antiterroriste du gouvernement israélien.

«Au vu de la gravité de la menace, le bureau conseille à tous les Israéliens actuellement dans le Sinaï de partir immédiatement et de revenir en Israël.»

Le bureau antiterroriste israélien avait émis le mois dernier une mise en garde similaire au sujet du Sinaï, une destination populaire auprès des Israéliens pendant la semaine de vacances de la Pâque juive qui débute lundi.

Ce nouvel avertissement intervient «après l'escalade de l'intensité de la menace envers les Israéliens visitant le Sinaï et ses environs», a précisé le texte.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer