Madagascar: le cyclone Enawo fait 38 morts et 53 000 déplacés

Le cyclone a frappé mardi à la mi-journée... (photo Manny Horsford, AP)

Agrandir

Le cyclone a frappé mardi à la mi-journée les côtes nord-est de Madagascar, accompagné de pluies diluviennes et de vents soufflant en rafales jusqu'à 290 km/h.

photo Manny Horsford, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
ANTANANARIVO

Le passage cette semaine du cyclone tropical Enawo sur l'île de Madagascar a fait 38 morts, 180 blessés et plus de 53 000 déplacés, selon un nouveau bilan publié vendredi soir par les autorités malgaches.

Enawo a également fait plus de 116 000 sinistrés, dont plus de 32 000 dans la seule capitale du pays Antananarivo, a ajouté le Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) dans un bref communiqué.

Le précédent bilan officiel ne faisait état que de 4 morts et environ 10 000 déplacés.

Formé dans l'océan Indien, le cyclone a frappé mardi à la mi-journée les côtes nord-est de Madagascar, dans la région d'Antalaha, accompagné de pluies diluviennes et de vents soufflant en rafales jusqu'à 290 km/h.

Il a le lendemain touché Antananarivo, en plein centre de l'île, avant d'être reclassé par les services météorologiques locaux en «dépression tropicale» puis de quitter le territoire malgache.

Selon la Croix-Rouge, il s'agit du plus puissant cyclone qui frappe Madagascar depuis le cyclone Giovanna en 2012.

Cette année-là, Giovanna et la tempête tropicale Irina y avaient fait 112 morts et 90 000 sinistrés.

Enawo a traversé Madagascar alors que l'île souffre déjà d'une intense sécheresse qui a entraîné une hausse du prix du riz, l'aliment de base des populations, et de graves pénuries alimentaires, notamment dans le Sud.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer