Tchad : l'élection présidentielle aura lieu le 10 avril

En fonction depuis 1990, Idriss Deby Itno avait...

Agrandir

En fonction depuis 1990, Idriss Deby Itno avait modifié en 2004 la Constitution qui limitait le nombre de mandats présidentiels à deux, avant de remporter les élections suivantes à une écrasante majorité.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
N'DJAMENA

L'élection présidentielle au Tchad aura lieu le 10 avril, a annoncé samedi soir à N'Djamena la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Les candidats à la magistrature suprême pourront déposer leur dossier de candidature du 10 février au 29 février. Un éventuel second tour est prévu le 9 Mai.

L'actuel président Idriss Deby Itno, né en 1952 et au pouvoir depuis 25 ans après avoir renversé en 1990 Hissein Habré, doit être désigné comme candidat le 6 février par son parti, le Mouvement patriotique du salut (MPS). Il avait modifié en 2004 la Constitution qui limitait le nombre de mandats présidentiels à deux, avant de remporter les élections suivantes à une écrasante majorité.

Deux candidats de l'opposition, Kassire Coumakoye et Malloum Yobode, se sont cependant déjà déclarés pour la prochaine présidentielle.

Le Tchad, pays producteur de pétrole à la population très pauvre, connait une actualité particulièrement agitée avec les attaques dans le bassin du lac Tchad des combattants du groupe islamiste nigérian Boko Haram. L'État d'urgence a été décrété dans cette région par les autorités de N'Djamena.

Le pays est engagé militairement dans une coalition régionale (Nigeria, Cameroun, Niger, Tchad) contre Boko Haram, qui a chassé les islamistes des localités qu'ils tenaient dans le nord-est du Nigeria, mais qui n'arrive pas à empêcher les attentats-suicides dont sont avant tout victimes les civils.

Traditionnellement allié de la France, l'ancienne puissance coloniale, le Tchad avait aussi envoyé ses troupes combattre les islamistes dans le nord du Mali en 2013 au moment de l'intervention militaire française Serval.

Et c'est à N'Djamena qu'est basée l'opération militaire française Barkhane qui lutte contre les jihadistes dans le Sahel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer