Burkina: le chef des putschistes aux mains des autorités

Le général Gilbert Diendéré... (PHOTO THEO RENAUT, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le général Gilbert Diendéré

PHOTO THEO RENAUT, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
OUAGADOUGOU

Le général Gilbert Diendéré, auteur du coup d'État avorté du 17 septembre, était jeudi aux mains de la gendarmerie burkinabè à Ouagadougou, a appris l'AFP de source sécuritaire.

Le général Diendéré, qui avait assuré à plusieurs reprises qu'il se mettrait à la disposition de la justice, avait trouvé refuge mardi chez le représentant du Vatican à Ouagadougou, avant l'assaut donné par l'armée contre la caserne des putschistes, a-t-on appris de source proche du dossier.

La résidence du Nonce apostolique se trouve non loin de la caserne putschiste dans Ouaga2000 (zone du palais présidentiel).

Le général se trouvait jeudi soir au Camp Paspanga,   situé près du centre-ville.

La veille, le gouvernement avait indiqué que le général était «retranché dans une représentation diplomatique» et que des «négociations sont en cours pour sa remise aux autorités de la Transition».

Mercredi, six officiers putschistes ont été arrêtés. Jeudi, un autre officier putschiste, le lieutenant-colonel Mamadou Bamba s'est rendu à la gendarmerie.

Le général Diendéré avait pris les rênes du pouvoir au Burkina Faso le 17 septembre, au lendemain de la prise d'otage du président et de ministres de transition par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Il a rendu le pouvoir au président Michel Kafando le 23 septembre, après le constat d'échec du putsch qui a fait 11 morts et 271 blessés, selon le bilan officiel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer