Mexico condamne la frappe aérienne de l'armée égyptienne contre des touristes

Selon la ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia... (PHOTO YURI CORTEZ, AFP)

Agrandir

Selon la ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia Ruiz Massieu, les six survivants mexicains ont raconté à l'ambassadeur du Mexique en Égypte avoir été la cible d'une «attaque aérienne avec bombes lancées depuis un avion et d'hélicoptères» alors qu'ils faisaient une pause pour déjeuner.

PHOTO YURI CORTEZ, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MEXICO

Le Mexique a condamné lundi la frappe aérienne de l'armée égyptienne qui a tué par erreur au moins deux touristes mexicains, et demandé qu'une investigation rapide soit menée.

Le président Enrique Peña Nieto a indiqué que 14 Mexicains se trouvaient dans le groupe impliqué dans le «grave incident» qui s'est produit dans l'ouest du désert égyptien.

Les autorités égyptiennes n'ont pas précisé quelles armes avaient été utilisées dans l'attaque de dimanche, dans laquelle 12 personnes, dont au moins deux Mexicains, ont été tuées et 10 blessées.

«Les événements d'hier nous ont attristés en tant que nation», a déclaré lundi Peña Nieto lors d'un événement militaire à Mexico, soulignant que ce drame était «sans précédent».

«Le Mexique a demandé au gouvernement égyptien de mener une investigation exhaustive, profonde et rapide», a-t-il ajouté.

Le président mexicain a rappelé que les autorités égyptiennes se sont engagées à créer un groupe d'investigation qui sera dirigé par le Premier ministre, Ibrahim Mahlab.

Le gouvernement égyptien prend «cet incident très au sérieux», a souligné l'ambassadeur d'Égypte au Mexique, Yasser Shaban, qui a également exprimé ses condoléances au peuple mexicain.

Attaque lors d'une pause-déjeuner

Six survivants mexicains ont raconté à l'ambassadeur du Mexique en Égypte avoir été la cible d'une «attaque aérienne avec bombes lancées depuis un avion et d'hélicoptères» alors qu'ils faisaient une pause pour déjeuner, a indiqué lundi la ministre des Affaires étrangères Claudia Ruiz Massieu lors d'une conférence de presse.

Le groupe de touristes était arrivé le 11 septembre au Caire et était parti deux jours plus tard en direction de l'oasis de Bahariya, a-t-elle précisé.

Il se trouvait près de l'oasis quand il a été pris pour cible par l'armée égyptienne. L'agence de voyages égyptienne Windows a informé l'ambassadeur mexicain de l'attaque.

«Le gouvernement mexicain demande aux autorités égyptiennes d'accorder la plus haute priorité et d'éclaircir au plus vite ce drame», a indiqué la ministre des Affaires étrangères.

Les six touristes mexicains blessés, qui ont été conduits à l'hôpital au Caire, sont dans un état stable, selon elle.

Selon le ministère de l'Intérieur égyptien, les forces conjointes de la police et de l'armée, qui pourchassaient des terroristes à Wahat, dans le désert occidental, ont ouvert le feu «par erreur» sur quatre pick-ups qui transportaient des touristes mexicains.

Les terroristes «utilisaient des véhicules 4x4 identiques à ceux des touristes», a indiqué l'ambassadeur d'Égypte au Mexique.

Selon les autorités égyptiennes, ils se trouvaient dans une zone «non autorisée aux touristes», sans fournir de détails sur l'endroit exact où s'est produit le drame.

Les médias mexicains ont identifié une des victimes comme étant Rafael Jose Bejarano Rangel, un musicien de 40 ans, dont la mère, Marisela, a également été blessée dans l'attaque.

Selon le quotidien Reforma, Bejarano Rangel savait jouer des instruments utilisés par des communautés indigènes huichol qu'il soutenait par ailleurs.

Sa tante, Araceli Rangel Davalos, a indiqué à la chaîne Milenio qu'elle avait appris la nouvelle «hier soir aux informations».

Elle a indiqué que sa soeur Marisela se trouvait dans un état stable, mais qu'elle n'avait pas pu lui parler.

«J'espère pouvoir rejoindre ma famille bientôt» a-t-elle ajouté.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer