Mulroney honoré en Afrique du Sud pour son opposition à l'apartheid

L'Afrique du Sud reconnaît la contribution de l'ancien premier ministre... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
PRETORIA

L'Afrique du Sud reconnaît la contribution de l'ancien premier ministre canadien Brian Mulroney à son mouvement de libération nationale en lui octroyant le plus grand honneur sud-africain décerné à des étrangers.

M. Mulroney est le premier Canadien à recevoir l'Ordre des compagnons de O.R. Tambo, du nom d'un président du Congrès national africain (ANC), Oliver Reginald Tambo. Depuis 2002, cette distinction reconnaît «l'amitié» de dirigeants et de citoyens étrangers envers l'Afrique du Sud.

L'ancien premier ministre conservateur est reconnu pour ce que le gouvernement sud-africain nomme une contribution exceptionnelle à son mouvement de libération. Son appui a mené à «une Afrique du Sud libre, démocratique, non sexiste et non raciale», résume la présidence dans un communiqué émis le 17 avril.

Alors qu'il était à la tête du Canada, Brian Mulroney était férocement opposé au régime de l'apartheid, qui a plongé l'Afrique du Sud dans la ségrégation raciale et la violence politique entre 1948 et 1990.

Dans les années 1980, le chef du Parti progressiste conservateur canadien avait appuyé le boycottage international de l'Afrique du Sud tant que l'apartheid y sévirait. Il a aussi oeuvré à rendre possible la libération de Nelson Mandela, militant antiapartheid de longue date et plus tard premier président noir de la «nation arc-en-ciel».

Pour ces raisons, Brian Mulroney avait été nommé compagnon de l'Ordre du Canada en octobre 1998.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer