Somalie: 260 Somaliens fuyant le Yémen ont accosté au Puntland

Le port somalien de Bossasso, au Puntland.... (Photo Karel Prinsloo/Adeso, Reuters)

Agrandir

Le port somalien de Bossasso, au Puntland.

Photo Karel Prinsloo/Adeso, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOGADISCIO

Un bateau transportant quelque 260 Somaliens fuyant le Yémen en guerre où ils étaient réfugiés, a accosté dans le port somalien de Bossasso, au Puntland, ont annoncé samedi les autorités de cette région autonome de Somalie.

«Quelque 420 personnes étaient arrivées auparavant et nous en attendons d'autres», a expliqué le vice-ministre de l'Intérieur du Puntland, Abdulahi Hashi, précisant que «ce bateau transportait plus de passagers que ceux arrivés jusqu'à maintenant».

«Nous sommes prêts à faire face à un afflux de réfugiés et le gouvernement avec les agences humanitaires leur ont fourni de l'aide à leur arrivée», a-t-il ajouté.

Parmi ces quelque 260 réfugiés nouvellement arrivés figurent des femmes, des enfants et des vieillards, a expliqué le ministre. Selon la Croix-Rouge somalienne, l'état d'épuisement de plusieurs passagers a nécessité une aide médicale.

Selon le Haut-commissariat aux Réfugiés de l'ONU (HCR), environ 900 personnes ont traversé au cours des dix derniers jours, le Golf d'Aden du Yémen vers Djibouti, le Puntland ou le Somaliland, région située dans le nord de la Somalie et autoproclamée indépendante depuis 1991.

Le flux historique de réfugiés, fuyant la Corne de l'Afrique vers le Yémen, s'est désormais inversé selon Adrian Edwards, un porte-parole du HCR à Genève. L'essentiel des 250 000 réfugiés enregistrés au Yémen sont originaires de la Corne.

Ceux qui quittent le Yémen sont à la fois des réfugiés originaires d'Afrique et des Yéménites fuyant leur pays, en proie à un conflit entre rebelles chiites houthis - qui se sont emparés d'une partie du pays - aux partisans du président sunnite Abd Rabbo Mansour Hadi, réfugié à Ryad.

L'Arabie Saoudite a pris la tête d'une coalition arabo-sunnite qui bombarde sans relâche depuis fin mars les régions contrôlées par les Houthis pour tenter de les en chasser.

Le HCR a indiqué à Genève se préparer à accueillir au cours des six prochains mois jusqu'à 30 000 nouveaux réfugiés à Djibouti, et jusqu'à 100 000 dans les régions de Somaliland et Puntland en Somalie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer