Tunisie: deux djihadistes tués par l'armée

Un policier tunisien, aux funérailles de l'un de... (Photo archives AFP)

Agrandir

Un policier tunisien, aux funérailles de l'un de ses collègues tué par des djihadistes.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Deux djihadistes tunisiens ont été tués mardi par une unité spéciale de l'armée tunisienne dans une région montagneuse à Kasserine, près de la frontière algérienne, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de la Défense Belhassen Oueslati.

«Lors d'une opération de ratissage menée depuis trois jours par une unité spéciale de l'armée dans la région montagneuse de Kasserine, deux éléments terroristes, Hazem Ouertani et Fathi Khlifi, ont été tués dans un échange de tirs avec ces militaires», a-t-il précisé.

Aucun militaire n'a été blessé dans cette opération, a ajouté M. Oueslati.

Depuis la révolution de janvier 2011, la Tunisie a vu émerger une mouvance djihadiste liée à Al-Qaïda et responsable de la mort d'une soixantaine de policiers et militaires, selon les autorités.

Le 17 février, quatre gendarmes ont été tués par un groupe armé près de Kasserine, au pied du mont Chaambi, le principal maquis jihadiste de Tunisie, selon le ministère de l'Intérieur.

De 2000 à 3000 Tunisiens combattraient par ailleurs dans les rangs des jihadistes à l'étranger, en Syrie, en Irak et en Libye. Cinq cents autres jihadistes tunisiens sont pour leur part rentrés au pays, selon la police, et sont considérés comme l'une des plus grandes menaces pour la sécurité de la Tunisie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer