Inondations au Mozambique: 117 morts et 157 000 sinistrés

Les victimes ont été «noyées, touchées par la... (Photo Google Maps)

Agrandir

Les victimes ont été «noyées, touchées par la foudre, ou coincées sous des constructions détruites par les inondations», a expliqué à l'AFP Rita Almeida, porte-parole de l'INGC.

Photo Google Maps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MAPUTO

Les inondations qui ont ravagé le centre et le nord du Mozambique la semaine dernière ont fait 117 morts et plus de 157 000 sinistrés, selon un nouveau bilan officiel communiqué lundi par l'Institut national de gestion des catastrophes naturelles (INGC).

Le précédent bilan mercredi dernier faisait état de 84 morts et près de 140 000 sinistrés dans ce pays pauvre d'Afrique australe.

Les victimes ont été «noyées, touchées par la foudre, ou coincées sous des constructions détruites par les inondations», a expliqué à l'AFP Rita Almeida, porte-parole de l'INGC.

«La situation est stable, il n'y a pas eu de nouvelles inondations ces derniers jours. Il pleut toujours, mais beaucoup moins fort, et sans conséquences notoires», a t-elle déclaré.

Plus de 50 000 personnes sont encore hébergées dans 41 centres de secours à travers le pays. La destruction des routes et des ponts ont ralenti le déploiement des secours.

«Nous ne pouvons pas encore dire que la situation est complètement sous contrôle, nous n'avons un tableau complet de la situation», a déclaré à l'AFP le porte-parole des Nations Unies, Pasquale Capizzi.

«Certains stocks d'aide humanitaire sont cependant déjà arrivés et le reste est en cours d'acheminement. Nous allons aussi distribuer des graines, puisque la plupart des gens ont perdu leurs cultures».

80% de la population du Mozambique vit de l'agriculture, qui compte pour 25% du PIB du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer