Le Burkina Faso a élu un président intérimaire

La «maturité» politique des Burkinabè est louée par... (Photo ISSOUF SANOGO, Archives AFP)

Agrandir

La «maturité» politique des Burkinabè est louée par tous. Du fait de l'esprit «républicain» des soldats, qui n'ont pas tiré sur la foule, un bain de sang a été évité.

Photo ISSOUF SANOGO, Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
OUAGADOUGOU

Le diplomate Michel Kafando a été choisi comme président de la transition du Burkina Faso, une période qui durera de sa nomination officielle jusqu'aux élections prévues en novembre 2015, a annoncé lundi un ecclésiaste au nom du collège de désignation.

«C'est le candidat Michel Kafando qui a été retenu par consensus», a déclaré le nonce Ignace Sandwidi, représentant de l'Église catholique au sein de cette instance dans laquelle armée et civils siégeaient, qui a rendu son résultat peu avant 4h00 du matin (locales, 23h dimanche, heure de Montréal) au terme d'une nuit de tractations.

Plus de détails suivront.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer