Des factions touarègues s'affrontent dans le nord du Mali

Un combattant du Mouvement national de libération de... (PHOTO  KENZO TRIBOUILLARD, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Un combattant du Mouvement national de libération de l'Azawad.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
BAMAKO

Un responsable de la Défense au Mali a indiqué que des affrontements avaient éclaté au cours des derniers jours entre des factions touarègues rivales dans le nord du pays.

Les violences se sont produites quelques jours avant l'ouverture de pourparlers de paix, mercredi, en Algérie. Les discussions entre le gouvernement malien et les séparatistes touaregs visent à rétablir la stabilité dans le nord du pays, une région tombée sous le contrôle d'extrémistes liés à Al-Qaïda en 2012. Une intervention militaire menée par la France a permis de déloger les extrémistes l'an dernier.

Le lieutenant-colonel Diarran Kone, un conseiller du ministère malien de la Défense, a déclaré dimanche que l'armée n'avait pas été impliquée dans les affrontements entre factions touarègues. Il a précisé qu'il n'avait aucune information sur d'éventuelles victimes.

Mais Attaye Ag Mohamed, un porte-parole du Mouvement national de libération de l'Azawad, a déclaré que son groupe avait tué 43 «miliciens» qui, selon lui, étaient soutenus par l'armée malienne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer