Kenya: l'alcool frelaté fait 63 victimes

Un homme marche dans une rue de Kibera,... (PHOTO PHIL MOORE, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Un homme marche dans une rue de Kibera, bidonville géant de Nairobi, le 27 février 2013.

PHOTO PHIL MOORE, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NAIROBI

Au moins 63 personnes sont mortes depuis lundi dans plusieurs régions du Kenya, après avoir consommé de l'alcool frelaté, a annoncé mercredi la police kényane à l'AFP.

Selon des sources hospitalières, environ 70 personnes étaient toujours hospitalisées à travers le pays. «Nous ne savons toujours pas ce que contenait ce que (les victimes) ont consommé», a déclaré à l'AFP le Dr Gerald Ndiritu, responsable de l'hôpital d'Embu, à environ 130 km au nord-est de Nairobi, une des zones où le plus grand nombre de victimes a été recensé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer