Nigeria: 34 morts dans l'attaque d'un village 

Des membres de l'armée nigériane au cours d'un... (Photo AFP)

Agrandir

Des membres de l'armée nigériane au cours d'un exercice militaire.

Photo AFP

Agence France-Presse
JOS

L'attaque d'un village lundi par des hommes armés dans le centre du Nigeria a fait 34 morts, a annoncé jeudi le gouvernement de l'État du Plateau, revoyant à la hausse un précédent bilan policier.

Selon le commissaire à l'Information de l'État, Yiljap Abraham, 34 personnes ont été tuées, 24 blessées, 600 déplacées et 56 maisons ont été brûlées.

Mardi, le chef de la police Chris Olakpe avait donné un bilan de 17 morts.

Selon des témoins et des survivants, les assaillants, soupçonnés d'être des éleveurs musulmans fulani, ont incendié des maisons du village de Shonong, et tué ou emporté du bétail.

M. Olakpe et un porte-parole de l'armée, le capitaine Salisu Ibrahim Mustapha, ont balayé les critiques contre les forces de sécurité, affirmant que des troupes sont arrivées rapidement sur place pour repousser les assaillants.

L'État du Plateau et celui, voisin, de Kaduna, constituent la «ceinture centrale» (Middle Belt) du Nigeria où le Nord musulman rencontre le Sud majoritairement chrétien.

L'organisation Human Rights Watch a indiqué en décembre dernier qu'environ 10.000 personnes ont été tuées dans ces deux États depuis 1992 en raison de leur identité religieuse ou ethnique, dont plusieurs milliers depuis 2010.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer