Arrestation de cinq Rwandais soupçonnés de génocide

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Cinq Rwandais, soupçonnés d'avoir participé au génocide en 1994 au Rwanda, ont été arrêtés jeudi par la police britannique et présentés à un tribunal, a annoncé Scotland Yard.

Vincent Bajinya, 52 ans, Charles Munyaneza, 55 ans, Emmanuel Nteziryayo, 51 ans, Celestin Ugirashebuja, 60 ans et Celestin Mutabaruka, 57 ans, faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt émis par Kigali «pour génocide et meurtre entre le 1er janvier 1993 et le 31 juillet 1994», a précisé Scotland Yard.

Ils ont été présentés dans la journée à un tribunal londonien pour une audience préliminaire.

Ils sont à nouveau convoqués par la justice le 5 juin.

D'après la BBC, trois d'entre eux étaient maires de communes au Rwanda.

Selon la même source, la Haute Cour de justice à Londres avait bloqué en 2009 l'extradition de quatre des cinq suspects, estimant qu'ils pourraient ne pas bénéficier d'un procès équitable dans leur pays.

Ces derniers avaient nié toute implication dans le génocide rwandais qui a fait plus de 800 000 morts en trois mois en 1994, dans leur immense majorité des membres de la minorité tutsi.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer