Disparition de Guy-André Kieffer: nouvelle mission d'un juge français

Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer.... (Photo: AP)

Agrandir

Le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer.

Photo: AP

Agence France-Presse
Abidjan, Côte d'Ivoire

Le juge français Patrick Ramaël est de retour à Abidjan dans le cadre de son enquête sur la disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer en 2004 en Côte d'Ivoire, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Arrivé lundi soir à Abidjan pour un séjour d'une durée non précisée, le magistrat va enquêter sur la disparition de ce journaliste indépendant, survenue le 16 avril 2004 sur un parking de la capitale économique alors qu'il enquêtait sur des malversations, notamment dans la filière cacao, dont le pays est premier producteur mondial.

L'enquête menée en France s'est orientée vers des cercles proches du pouvoir de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril après une crise postélectorale de quatre mois, qui a fait quelque 3000 morts.

Le juge Ramaël poursuivra aussi son enquête sur le rapt de Xavier Ghelber, un avocat parisien en mission d'audit sur la filière cacao pour le compte de l'Union européenne, brièvement enlevé par des hommes en armes le 7 novembre 2004 à l'hôtel Ivoire d'Abidjan, a indiqué à l'AFP la source proche du dossier.

Le magistrat français a déjà effectué de nombreux déplacements à Abidjan, dont le dernier remonte à novembre 2011. Il avait alors entendu en deux semaines une quinzaine d'ex-membres de la sécurité de M. Gbagbo dans le cadre de ses enquêtes, en particulier sur l'affaire Ghelber.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer