Haïti: le premier ministre démissionne

Professeur de droit et longtemps conseiller auprès de... (Photo HECTOR RETAMAL, AFP)

Agrandir

Professeur de droit et longtemps conseiller auprès de précédents présidents, Enex Jean-Charles, 57 ans, a été nommé premier ministre en mars dernier.

Photo HECTOR RETAMAL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PORT-AU-PRINCE

Le premier ministre haïtien Enex Jean-Charles a démissionné jeudi, ouvrant la voie à la formation d'un nouveau gouvernement par le président Jovenel Moïse, deux jours après son investiture.

Le gouvernement s'est «complètement acquitté» de sa tâche de «rétablir la paix dans les rues et d'organiser des élections crédibles, honnêtes et transparentes», a rappelé Enex Jean-Charles dans sa lettre de démission qu'il qualifie de «courtoisie républicaine».

Professeur de droit et longtemps conseiller auprès de précédents présidents, Enex Jean-Charles, 57 ans, a été nommé premier ministre en mars dernier par le président intérimaire Jocelerme Privert.

Le nouveau président Jovenel Moïse devrait rapidement faire connaître le nom de son chef de gouvernement.

En vertu d'un amendement à la Constitution -qui entre en vigueur avec le mandat de Jovenel Moise -le président haïtien n'est plus contraint de faire valider son choix par le Parlement, une étape qui a souvent paralysé la vie politique et l'installation de gouvernements pendant plusieurs mois.

Le futur premier ministre devra néanmoins faire valider ses orientations de politique générale auprès des parlementaires. Une formalité, puisque la majorité, tant à la Chambre des députés qu'au Sénat, est acquise au président Jovenel Moïse.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer