Le plus gros aéronef du monde s'envole

Grâce à son autonomie, sa flexibilité et sa... (PHOTO ADRIAN DENNIS, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Grâce à son autonomie, sa flexibilité et sa capacité de chargement, Airlander 10 pourrait révolutionner le transport aérien selon ses concepteurs.

PHOTO ADRIAN DENNIS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il a l'air d'un gigantesque ballon gonflé. Il pourrait révolutionner le transport aérien. Et il a flotté sous les yeux des médias pour la première fois, hier, dans un hangar britannique. Airlander 10, le plus gros aéronef au monde, est prêt à voler. Coup d'oeil sur un géant des airs.

Il a l'air d'un gigantesque ballon gonflé. Il... (Photo Chris Radburn, Associated Press) - image 1.0

Agrandir

Photo Chris Radburn, Associated Press

Il a l'air d'un gigantesque ballon gonflé. Il... (Photo Darren Staples, Reuters) - image 1.1

Agrandir

Photo Darren Staples, Reuters

Il flotte!

Pour son tout premier dévoilement public, hier, Airlander 10 s'est envolé. Pas très haut : il a flotté à un mètre dans les airs dans le hangar où il est assemblé, à Cardington, au nord de Londres. Il s'agit tout de même d'une étape significative dans le développement de l'aéronef, dont le premier véritable vol est promis pour plus tard cette année.

Un hybride

Long comme un terrain de football américain, Airlander 10 est un curieux mélange entre l'hélicoptère, l'avion et le dirigeable. Sans structure rigide, il est rempli d'hélium, un gaz plus léger que l'air. En vol, 60 % de sa portance lui vient de cet hélium, et les ailes font le reste du travail. Il possède quatre moteurs diesels : deux situés à l'avant et deux à l'arrière.

Autonomie

Les grands avantages d'Airlander 10 sont son autonomie et sa flexibilité. Il peut rester en l'air cinq jours consécutifs s'il est piloté par des humains et jusqu'à deux semaines s'il est dirigé du sol. Autre avantage : il peut se poser et décoller d'à peu près n'importe où, incluant le désert, la glace et l'eau.

Transport

À quoi servira ce nouveau géant du ciel ? Selon ses concepteurs, il pourrait révolutionner le transport de marchandises. Pour l'instant, Airlander 10 peut transporter 10 tonnes de matériel, moins que les plus gros avions-cargos militaires (le record est de 150 tonnes). Mais en utilisant une fraction du carburant, il le ferait à moindre coût et en libérant moins de gaz à effet de serre. Hybrid Air Vehicules croit aussi pouvoir faire augmenter rapidement la capacité de transport de ses engins pour l'amener à 1000 tonnes.

Sauvetage

En pouvant accéder à des lieux reculés, Airlander 10 serait le véhicule idéal pour acheminer des vivres et du matériel en zone de guerre ou sur les lieux de catastrophes naturelles. Il pourrait aussi être utilisé pour la surveillance, tant civile que militaire. L'entreprise qui le construit souligne même son potentiel pour le transport de passagers de luxe :  on croit en effet que l'aéronef pourrait rivaliser avec les bateaux de croisière en faisant découvrir à ses passagers des paysages reculés avec une perspective unique.

Histoire

Airlander a d'abord été développé par le gouvernement américain, qui l'a même fait voler, mais a fini par abandonner le projet. Il a été repris par Hybrid Air Vehicules, une entreprise britannique au capital fermé qui compte environ 150 actionnaires. Le groupe a reçu plusieurs bourses du gouvernement britannique et de l'Union européenne. Sur son site, l'entreprise dit aussi avoir reçu des contrats de 500 millions US de l'armée américaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer