• Accueil > 
  • International 
  • > La majorité des écrasements d'avions causés par des gestes criminels 

La majorité des écrasements d'avions causés par des gestes criminels

Ce sont 374 personnes qui ont perdu la... (PHOTO MAXIM GRIGORIEV, ARCHIVES MINISTÈRE RUSSE DES SITUATIONS D'URGENCE/AP)

Agrandir

Ce sont 374 personnes qui ont perdu la vie quand un pilote du transporteur Germanwings a lancé son avion contre les Alpes en mars et quand un avion russe bondé de touristes a explosé au-dessus de l'Égypte en octobre (ci-dessus).

PHOTO MAXIM GRIGORIEV, ARCHIVES MINISTÈRE RUSSE DES SITUATIONS D'URGENCE/AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WASHINGTON

Les gestes criminels ont causé plus d'écrasements d'avions que les accidents en 2015, et ce pour une deuxième année consécutive, démontre une étude publiée mardi.

L'enquête dénombre 161 morts lors de huit écrasements accidentels l'an dernier, soit les deux chiffres les plus faibles au moins depuis 1946. La compagnie Flightgobal explique que cela témoigne d'une amélioration de la technologie et de la conception des appareils.

En revanche, ce sont 374 personnes qui ont perdu la vie quand un pilote du transporteur Germanwings a lancé son avion contre les Alpes en mars et quand un avion russe bondé de touristes a explosé au-dessus de l'Égypte en octobre.

On avait recensé 436 morts accidentelles en 2014, mais 537 pertes de vie lorsqu'un appareil du transporteur Malaysia Airlines est disparu dans l'océan Indien et qu'un autre a été abattu en survolant l'Ukraine.

Cela représente une amélioration marquée par rapport aux 790 passagers tués en 2007 et à la moyenne de 1289 passagers qui perdaient la vie chaque année lors d'accidents dans les années 1970.

On déplorait en 2015 un accident mortel par cinq millions de vols, comparativement à un accident mortel par 2,5 millions de vols en 2014. Le transport aérien est aujourd'hui quatre ou cinq fois plus sécuritaire qu'il y a 20 ans.

Les experts attribuent cette amélioration à la conception des appareils; aux systèmes automatisés qui éliminent plusieurs erreurs de pilotage; au développement de systèmes de navigation par satellite plus sophistiqués; à l'utilisation de matériaux plus robustes et moins vulnérables à la corrosion; et aux systèmes de sécurité qui ont essentiellement éliminé les collisions en plein vol.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer