La Russie lance des manoeuvres militaires dans l'Arctique

Le navire russe Akademik Fyodorov a participé à... (PHOTO SERGEI KOMPANIYCHENKO, ARCHIVES AP)

Agrandir

Le navire russe Akademik Fyodorov a participé à des recherches dans l'Arctique en 2006.

PHOTO SERGEI KOMPANIYCHENKO, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Vladimir Isachenkov
Associated Press
MOSCOU

La Russie a lancé lundi d'imposantes manoeuvres militaires dans l'Arctique et ailleurs, afin de démontrer son intention d'étendre sa présence dans cette région.

Le ministre russe de la Défense, Sergei Choïgou, précise dans un communiqué publié lundi par des agences de presse russes que 38 000 personnes participeront à ces manoeuvres, à bord de 50 navires et sous-marins de guerre et 110 avions.

Le ministre Choïgou explique que ces manoeuvres ont été ordonnées par le président Vladimir Poutine.

L'armée russe veut notamment vérifier sa capacité à déployer des forces dans les archipels arctiques Novaya Zemlya et François-Joseph et à protéger les frontières aériennes, terrestres et maritimes du pays, a dit le ministre Choïgou.

La mission comprend aussi le transport par voie aérienne de forces spéciales vers des secteurs isolés.

L'armée russe a également entamé des manoeuvres ailleurs. Environ 3000 hommes ont participé à des exercices sur l'île Sakhaline, sur la péninsule du Kamtchatka et ailleurs dans l'Est reculé.

Dans le sud de la Sibérie, l'armée de l'air russe s'est exercée au champ de tir de Buryatia. Dans le sud-ouest de la Russie, environ 500 hommes ont participé à des manoeuvres tactiques dans la région de Stavropol.

Ces exercices militaires surviennent en période de vives tensions entre la Russie et l'Occident à cause du conflit en Ukraine. Pour leur part, les forces occidentales dirigées par les États-Unis comptent elles aussi tenir des manoeuvres d'entraînement en Lettonie, en Lituanie et en Estonie plus tard en mars.

Déjà, en février, l'Organisation de traité de l'Atlantique-Nord ( OTAN) avait annoncé l'implantation de petites unités armées dans ces trois pays de même qu'en Bulgarie, en Pologne et en Roumanie.

Ces manoeuvres russes dans l'Arctique susciteront sans doute l'intérêt du gouvernement du Canada qui a fréquemment proclamé sa souveraineté sur son territoire et ses eaux arctiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer