• Accueil > 
  • International 
  • > Dur coup porté contre la mafia calabraise aux É.-U. et en Italie 

Dur coup porté contre la mafia calabraise aux É.-U. et en Italie

Coordonnée par le procureur de Reggio de Calabre... (PHOTO FILIPPO MONTEFORTE, AFP)

Agrandir

Coordonnée par le procureur de Reggio de Calabre (sud), Federico Cafiero de Raho, l'opération «New Bridge» a mobilisé une centaine de policiers, à New York et dans plusieurs régions d'Italie.

PHOTO FILIPPO MONTEFORTE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Rome

Une vaste opération de la police italienne et du FBI en Italie et aux États-Unis a permis de démanteler un groupe criminel lié à la 'Ndrangheta, la mafia calabraise, grâce à l'aide d'un agent américain infiltré dans l'organisation mafieuse.

L'enquête, ouverte il y a deux ans, a donné un coup d'arrêt à l'établissement d'un vaste réseau de trafiquants de drogue entre les deux pays. Elle vise également des faits de blanchiment d'argent et d'association de malfaiteurs.

Coordonnée par le procureur de Reggio de Calabre (sud), Federico Cafiero de Raho, l'opération «New Bridge» a mobilisé une centaine de policiers, à New York et dans plusieurs régions d'Italie.

«La contribution d'un agent américain clandestin, dont le pseudonyme était Jimmy, qui a réussi à s'infiltrer (...) a été essentielle pour le lancement de l'enquête», a souligné le procureur.

Parmi les huit personnes arrêtées à New York figurent des membres de la famille Gambino. En Italie, les clans Ursino et Simonetta, opérant en Calabre, ont été visés.

Une quarantaine de personnes ont été interpellées et des dizaines de perquisitions ont eu lieu.

Les enquêteurs ont indiqué au cours d'une conférence de presse à Rome que l'organisation démantelée prévoyait un trafic d'héroïne d'Italie vers les États-Unis et de cocaïne de l'Amérique latine vers l'Italie d'une valeur de plusieurs centaines de millions d'euros.

«Avec cette opération, nous avons frappé au coeur la criminalité internationale organisée», a déclaré Marshall Miller, un procureur de Brooklyn, au cours de la conférence de presse.

Les groupes criminels «voulaient construire un pont entre la Calabre et les États-Unis, mais ils ne se sont pas rendu compte de l'existence d'un pont beaucoup plus solide, celui entre les autorités italiennes et américaines», a ajouté M. Miller, précisant que des centaines de milliers de dollars avaient également été saisis.

«C'est une opération qui a peu de précédents dans la lutte contre le trafic international de drogue», a renchéri le procureur national anti-mafia italien Franco Roberti.

La drogue, en provenance d'Amérique du Sud, aurait dû être acheminée jusqu'au port de Gioia Tauro (sud). Une cargaison avait été saisie, la drogue étant cachée dans des boîtes de conserve de fruits (ananas et noix de coco), ont précisé les médias italiens.

En 2008, une opération du même type, conjointe entre les deux polices, avait visé la Cosa Nostra, la mafia sicilienne, et ses alliés aux États-Unis.

La Calabre est le fief de la 'Ndrangheta, qui est considérée comme la plus dangereuse et la plus puissante des quatre mafias italiennes.

«La 'Ndrangheta a quitté ses territoires d'origine, elle s'est infiltrée dans le nord de l'Italie et en Europe, mais elle cherche à conquérir sans arrêt de nouveaux espaces criminels», a affirmé Raffaele Grassi, haut responsable de la police italienne.

Selon M. Grassi, la 'Ndrangheta a désormais «substitué Cosa Nostra» dans la gestion du trafic de drogue à l'échelle internationale.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer