Un employé pris en flagrant délit de déversement en Montérégie

Un employé de l'entreprise Béton Mercier, située à Châteauguay,... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Un employé de l'entreprise Béton Mercier, située à Châteauguay, a été photographié alors qu'il semble déverser une matière inconnue dans un fossé de la municipalité de Saint-Philippe, en Montérégie.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Un employé de l'entreprise Béton Mercier, située à Châteauguay, a été photographié en flagrant délit alors qu'il semble déverser une matière inconnue dans un fossé de la municipalité de Saint-Philippe, en Montérégie. La photo de l'incident qui serait survenu vendredi est devenue virale sur Facebook. L'entreprise a fait son mea culpa.

Un employé de l'entreprise Béton Mercier, située à Châteauguay,... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK) - image 1.0

Agrandir

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

La photo publiée vendredi sur la page Facebook « Spotted : Saint-Philippe » montre un camion-toupie qui porte l'inscription « Béton Mercier » stationné en angle sur un terrain densément boisé. Un employé portant un casque rouge et un dossard de sécurité se tient debout sur la partie arrière du camion et regarde en direction de la goulotte de déversement. Il n'est pas possible de voir ce qui s'en échappe.

Les commentaires ont fusé sous la photo, et plusieurs internautes suggéraient à son auteur de faire une plainte à la municipalité ou au ministère de l'Environnement. Les représentants de l'entreprise affirment que la situation a été portée à leur attention à plusieurs reprises durant la fin de semaine. Sur sa page Facebook, Béton Mercier - une division de Ciment Québec - a réagi, dimanche après-midi.

EXCUSES

« Nous nous excusons pour ce geste isolé et sachez que le lieu a été rapidement nettoyé par notre équipe, a écrit l'entreprise. Nous réitérons que cet évènement ne reflète en rien nos politiques strictes envers le respect de l'environnement. En effet, nous sommes depuis longtemps commis aux plus hauts standards de notre industrie en ce domaine. [...] Nous nous assurerons également que notre engagement envers la protection de l'environnement soit suivi par tous nos employés. »

Le vice-président des finances et de l'administration de Ciment Québec, François Proulx, a personnellement répondu à des internautes.

« ... Avant de conclure à une mauvaise action à partir d'une image, on se doit de discuter de la situation avec l'employé et de comprendre les raisons de cette situation, a-t-il écrit. De plus, s'il y a eu une faute, l'entreprise prendra des mesures correctives, tant au niveau des ressources humaines qu'au niveau de corriger la situation sur le terrain, si nécessaire. »

Hier, des représentants de la municipalité et du ministère de l'Environnement se sont rendus sur les lieux du déversement, rue Richard, mais tous les déchets avaient été ramassés. « Nous sommes en contact avec la compagnie et également avec les ministères de l'Environnement du provincial et du fédéral », a assuré Marilou Robert, responsable des communications de la Ville de Saint-Philippe. « Effectivement, le site avait été nettoyé. Nous n'avons pas eu le rapport détaillé des inspections, mais le dossier va évoluer. Il est encore trop tôt pour dire si des mesures seront prises », a-t-elle ajouté. 

Mme Robert a précisé que, contrairement à ce qui était écrit dans la publication originale accompagnant la photo, il n'y avait aucune possibilité qu'une substance quelconque se retrouve dans un cours d'eau à proximité.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer