Déversement de carburant en C.-B.: le navire faisait son voyage inaugural

Le navire MV Marathassa, construit au Japon, était... (PHOTO DARRYL DYCK, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le navire MV Marathassa, construit au Japon, était arrivé à Vancouver mercredi pour récolter du grain. L'équipage ancrait le bateau lorsque le carburant a commencé à couler.

PHOTO DARRYL DYCK, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
VANCOUVER

Le MV Marathassa faisait son voyage inaugural lorsqu'il a déversé du combustible de soute dans la baie des Anglais, à Vancouver, mercredi, selon une porte-parole du ministère fédéral des Transports.

Yvette Myers a précisé que le nouveau vraquier, qui avait quitté un chantier naval au mois de février, avait éprouvé des défectuosités.

Le navire, construit au Japon, était arrivé à Vancouver mercredi pour récolter du grain. L'équipage ancrait le bateau lorsque le carburant a commencé à couler.

Le commissaire de la Garde côtière canadienne Roger Girouard, qui mène une enquête sur l'incident, estime qu'environ 2700 litres de carburant ont été déversés dans les eaux. Environ 80 % des contaminants ont été récupérés, selon M. Girouard.

Les autorités croient que la fuite est colmatée et estiment que l'estacade placée jeudi permettra d'éviter que le carburant ne se répande davantage.

Mercredi soir, la baie des Anglais a été recouverte d'une nappe huileuse de couleur mauve. Les autorités avaient demandé aux résidants d'éviter certaines plages de la région et de ne pas toucher au produit toxique.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer