Le Mexique s'engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Le Mexique prend la suite de l'Union européenne,... (Photo AFP)

Agrandir

Le Mexique prend la suite de l'Union européenne, de la Norvège et de la Suisse en présentant ses engagements avant le 31 mars en vue d'un accord global sur le changement climatique à Paris.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MEXICO

Le Mexique, premier pays émergent à présenter ses objectifs en vue de la Conférence de Paris sur le changement climatique fin 2015, s'est engagé vendredi à réduire ses émissions de gaz a effet de serre à partir de 2026.

Le Mexique prend la suite de l'Union européenne, de la Norvège et de la Suisse en présentant ses engagements avant le 31 mars en vue d'un accord global sur le changement climatique à Paris.

Il prévoit de faire baisser ses émissions de gaz à effets de serre de 22% et ses émissions de carbone de 51% à l'horizon 2030.

«C'est un objectif très ambitieux, mais en joignant nos efforts(...) nous sommes convaincus que nous pourrons l'atteindre», a annoncé le ministre mexicain de l'Environnement, Juan José Guerra, lors d'une conférence de presse.

Le ministre a précisé que ces objectifs avaient été fixés par le Mexique «indépendamment de l'appui financier ou des transferts technologiques» de la part d'autres pays.

L'ambition de la conférence de Paris (30 novembre - 15 décembre 2015) est d'aboutir à un accord permettant d'éviter une augmentation moyenne de la température mondiale en-dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels.

Les États-Unis se sont immédiatement félicité de la position mexicaine, estimant qu'il s'agissait «d'un exemple pour le reste du monde», selon un communiqué de la Maison-Blanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer