Déversement de pétrole à Rimouski: la situation maîtrisée

Il n'y a plus de diesel qui s'échappe du réservoir Suncor de Rimouski, a... (Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
RIMOUSKI, Qc

Il n'y a plus de diesel qui s'échappe du réservoir Suncor de Rimouski, a confirmé vendredi soir Urgences-Environnement, qui surveille toujours les travaux de récupération du carburant.

Jeudi, un déversement de pétrole dans un bassin de rétention du terminal de Suncor a été signalé aux autorités municipales de cette ville du Bas-Saint-Laurent.

Une fuite a été localisée à la valve d'entrée d'un réservoir contenant 2 millions de litres d'essence régulière, ont confirmé les autorités.

Un nombre important d'acteurs de la protection de l'environnement et d'intervenants d'urgence ont été mobilisés pour s'assurer d'éliminer toutes les menaces possibles liées à ce déversement.

Vendredi soir, Urgence-Environnement a fait savoir que la fuite n'était pas colmatée, mais que le niveau de diesel dans le réservoir était maintenant en-dessous de l'emplacement de la valve défectueuse.

La fuite s'est donc arrêtée, a confirmé Luc Michaud, porte-parole d'Urgence-Environnement. En soirée, il ne rapportait aucune conséquence sur l'environnement.

Plus tôt en journée, les équipes de Suncor (TSX:SU) et d'Urgence-Environnement avaient été en mesure de transférer 1,4 million de litres dans des camions-citernes.

Une quantité non-dévoilée de pétrole se trouve dans le bassin de rétention situé autour du réservoir. Au cours de la fin de semaine, les équipes d'intervention vont vider le bassin d'urgence du diesel qu'il contient.

Depuis le début de l'intervention à l'heure du souper jeudi, de nombreux policiers et pompiers ont sécurisé les abords du réservoir. Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place, alors que les vols ont été interrompus à l'aéroport de Rimouski.

Luc Michaud n'était pas en mesure de dire qui assumerait la facture liée à tout ce déploiement d'urgence pendant la période des fêtes.

Les autorités ne rapportent aucun malaise lié à la fuite de diesel.

Le maire de Rimouski, Éric Forest, invite les gens qui auraient quelconque malaises en raison des vapeurs d'essence ou s'ils étaient incommodés en lien avec cette fuite d'entrer en contact avec les infirmières du service Info-Santé en composant le 8-1-1.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer