Chaleur, humidité et smog au Québec

Ces températures chaudes et humides persisteront jusqu'à lundi... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Ces températures chaudes et humides persisteront jusqu'à lundi sur tout le sud-ouest de la province, mais il est trop tôt pour parler de canicule.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'air demeure lourd et chargé d'humidité sur tout le sud du Québec avec des températures ressenties qui dépassent les 35 degrés Celsius par endroits, en incluant le facteur humidex.

Le météorologue André Cantin, d'Environnement Canada, précise que ces conditions météorologiques, combinées aux polluants atmosphériques, minent toujours la qualité de l'air, jugée acceptable, tout au mieux.

Le smog se maintient sur toute la région métropolitaine de Montréal et l'avertissement a été levé sur les autres régions, où la qualité de l'air ne peut toutefois être encore qualifiée de bonne.

L'Outaouais, Lanaudière, les Bois-Francs, les Cantons-de-l'Est et même Québec sont autant de régions qui doivent composer avec une qualité de l'air dégradée.

Ces températures chaudes et humides persisteront jusqu'à lundi sur tout le sud-ouest de la province, mais il est trop tôt pour parler de canicule.

André Cantin précise que ces conditions météorologiques sont favorables au développement de cellules orageuses sur le sud du Québec. Les possibilités sont présentes en lien avec l'air chaud et humide et s'accentueront vendredi et samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer