Le ministre LeBlanc discutera du sort des baleines noires de l'Atlantique Nord

Dominic LeBlanc... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Dominic LeBlanc

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Moncton

Le ministre fédéral des Pêches Dominic LeBlanc sera à Moncton, au Nouveau-Brunswick, jeudi pour discuter du sort des baleines noires de l'Atlantique Nord avec des scientifiques, des leaders autochtones, et des représentants des secteurs des pêches et du transport maritime.

M. LeBlanc examinera notamment les mesures qui pourraient être adoptées pour réduire les interactions entre les baleines et les humains, et la manière dont on pourrait protéger les mammifères quand ils se trouvent dans le golfe du Saint-Laurent.

Treize baleines noires ont été retrouvées mortes dans le golfe depuis le début de l'année et trois autres dans les eaux américaines.

Certaines baleines sont mortes après avoir été heurtées par des navires ou s'être empêtrées dans du matériel de pêche.

Le gouvernement fédéral est déjà intervenu pour protéger les animaux en imposant une réduction des limites de vitesse dans le golfe du Saint-Laurent et en fermant une pêcherie de crabes des neiges.

M. LeBlanc envisage une réduction permanente dans la vitesse dans le golfe du Saint-Laurent et une modification des règles pour assurer que tout l'équipement de pêche aura été sorti de l'eau avant l'arrivée des baleines.

Il reste moins de 450 baleines noires dans le monde et les chercheurs craignent leur disparition d'ici quelques décennies si rien n'est fait.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer