Décret d'urgence pour la rainette faux-grillon

La rainette faux-grillon... (PHOTO GRACIEUSETÉ DE SYLVAIN CASTONGUAY)

Agrandir

La rainette faux-grillon

PHOTO GRACIEUSETÉ DE SYLVAIN CASTONGUAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau a finalement décidé de prendre la défense de la plus petite grenouille du Canada.

La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, a annoncé cet après-midi qu'elle allait recommander un décret d'urgence pour protéger la rainette faux-grillon à La Prairie, en Montérégie. Cette espèce en péril est menacée par un important projet immobilier évalué à 300 millions de dollars.

La ministre donne finalement raison à Nature Québec et au Centre québécois du droit de l'environnement (CQDE) qui avait demandé à l'ancien gouvernement conservateur d'adopter une telle mesure afin de protéger la rainette faux-grillon à La Prairie.

«En me fondant sur les meilleurs renseignements existants, notamment sur les plus récentes données scientifiques, j'ai établi qu'une menace imminente pèse sur le rétablissement de la rainette faux-grillon de l'Ouest dans le bois de la Commune, à La Prairie, au Québec, affirme la ministre dans un communiqué de presse rendu public cet après-midi. Je suis maintenant tenue par la loi de recommander au gouverneur en conseil de prendre un décret de protection d'urgence pour cette espèce et son habitat», ajoute-t-elle.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer