Zoo de Washington: l'un des petits jumeaux pandas est mort

Depuis la naissance, l'équipe de soigneurs affectée aux... (Photo Reuters)

Agrandir

Depuis la naissance, l'équipe de soigneurs affectée aux pandas s'occupait alternativement de chaque petit pendant que l'autre restait avec la mère.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le plus petit des bébés pandas géants nés le week-end dernier au zoo de Washington est décédé mercredi en début d'après-midi, a annoncé l'établissement dans un communiqué.

«C'est une perte très dure pour nous», a confié Dennis Kelly, directeur du zoo Smithsonian, lors d'une conférence de presse. «C'est vraiment très difficile de faire en sorte que ces petites créatures restent vigoureuses».

La panda géante Mei Xiang avait donné naissance samedi soir à deux petits, nés sans aucun poil et faisant la taille d'une souris adulte. Selon le zoo, le premier né pesait 86,3 grammes et le second 138 grammes.

Depuis la naissance, l'équipe de soigneurs affectée aux pandas s'occupait alternativement de chaque petit pendant que l'autre restait avec la mère.

En récupérant le plus petit «lors du dernier échange ce matin, nous avons immédiatement remarqué qu'il semblait affaibli et qu'il avait probablement des problèmes respiratoires», a indiqué le vétérinaire Don Neiffer, précisant que l'animal avait été placé sous assistance respiratoire.

«Quelques améliorations» ont été constatées, mais son état a empiré. «Nous n'avons pas été en mesure de renverser les choses», a-t-il regretté.

L'attention de l'équipe panda et du zoo est désormais entièrement tournée vers le bébé panda toujours en vie.

«Nous avons un panda en très bonne santé. Nous restons très optimistes» en ce qui le concerne, a fait savoir le docteur Neiffer.

Le zoo avait indiqué mardi que les soigneurs s'inquiétaient des fluctuations de poids du plus petit, et lui administraient des antibiotiques pour prévenir toute infection car il avait montré des signes de régurgitation.

L'animal était également alimenté par biberon et par sonde, et hydraté en particulier par injections sous cutanées.

Mei Xiang, âgée de 17 ans --l'espérance de vie moyenne d'un panda géant est d'un peu plus de 20 ans-- avait été inséminée en avril avec du sperme congelé prélevé sur Hui Hui, un panda géant vivant en Chine. Une seconde insémination avait été faite avec le sperme d'un panda géant du zoo de Washington.

L'équipe du zoo avait décidé de la soulager en prenant en charge l'un des petits à tour de rôle car Mei Xiang avait du mal à bien s'occuper des deux en même temps.

Soulignant à plusieurs reprises qu'elle était une «bonne mère», les soigneurs ont relevé qu'elle n'avait montré aucune préférence pour l'un des deux petits.

Une autopsie devrait déterminer la cause du décès. «Ces petits sont très fragiles», a relevé le docteur Neiffer, soulignant notamment leur inaptitude à se thermo-réguler.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer