Plus de la moitié des éléphants de Tanzanie décimés en 5 ans

Selon des chiffres du gouvernement tanzanien, rendus publics... (PHOTO BEN CURTIS, ARCHIVES AP)

Agrandir

Selon des chiffres du gouvernement tanzanien, rendus publics lundi et cités par Traffic, la population d'éléphants en Tanzanie a chuté de 109 051 en 2009 à 43 330 en 2014, des chiffres qui «montrent un déclin catastrophique» et annoncent «un désastre».

PHOTO BEN CURTIS, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
ARUSHA, Tanzanie

Un nouveau recensement des éléphants en Tanzanie révèle un «déclin catastrophique», avec une population divisée par deux en cinq ans, a annoncé mardi l'ONG Traffic, spécialisée dans la surveillance de la faune sauvage.

«Les chiffres du gouvernement indiquent que la Tanzanie a perdu des dizaines de milliers d'éléphants ces dix dernières années», dénonce Traffic, jugeant «incroyable que le braconnage à une telle échelle industrielle n'ait pas été détecté et combattu jusqu'à présent».

Selon des chiffres du gouvernement tanzanien, rendus publics lundi et cités par Traffic, la population d'éléphants en Tanzanie a chuté de 109 051 en 2009 à 43 330 en 2014, des chiffres qui «montrent un déclin catastrophique» et annoncent «un désastre».

La situation est similaire au Mozambique où le nombre d'éléphants est passé en cinq ans de 20 000 à près de 10 000, à cause du braconnage pour l'ivoire, selon un comptage de l'ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer