Un plan de 3,2 millions $ pour protéger le monarque

Le gouvernement américain a promis de dépenser 3,2 millions $ US pour protéger... (Archives AP)

Agrandir

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dina Cappiello
Associated Press
Washington

Le gouvernement américain a promis de dépenser 3,2 millions $ US pour protéger le monarque, ce fameux papillon aux ailes flamboyantes qui franchit des milliers de kilomètres lors des saisons migratoires.

Au cours des dernières années, la population du monarque a chuté de 90 pour cent, atteignant même un creux en 2013-2014.

Environ 2 millions $ US seront investis afin d'établir des habitats totalisant plus de 81 000 hectares de la Californie jusqu'au Midwest. Le reste de la somme prévue servira à lancer un fond de conservation - le premier voué uniquement aux monarques - qui permettra de donner des subventions à des fermiers et aux propriétaires terriens de protéger l'habitat du papillon.

La décision du service américain de la faune survient alors qu'il examine si le monarque doit être considéré comme une espèce menacée protégée par la loi. L'agence avait indiqué, en décembre, qu'il existait assez de preuves pour lancer une telle enquête.

Le monarque ne pond ses oeufs que sur des asclépiades. La population de cette plante est en baisse en raison de la transformation des prairies en terres cultivées et de l'augmentation de l'utilisation d'herbicide, ont souligné des responsables.

Le directeur du service de la faune, Dan Ashe, a dit espérer la signature d'une entente entre les États-Unis, le Mexique et le Canada qui permettra de protéger l'ensemble de la zone migratoire.

Les groupes environnementaux ont salué l'annonce mais réclament toujours que l'espèce soit protégée par la loi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer