Exit la viande de baleine chez le géant japonais Rakuten

Une recherche sur le site internet de Rakuten... (PHOTO KAZUHIRO NOGI, AFP)

Agrandir

Une recherche sur le site internet de Rakuten avec l'intitulé «viande de baleine» faisait apparaître 700 produits alimentaires en vente au Japon vendredi.

PHOTO KAZUHIRO NOGI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Tokyo

Le géant japonais du commerce en ligne Rakuten va cesser de vendre de la viande de baleine à partir de la fin avril, après une décision de la justice internationale d'interdire la chasse baleinière nippone dans l'Antarctique.

«Nous avons publié une directive pour demander à tous nos commerçants affiliés (en ligne) d'arrêter de vendre des produits de viande de baleine à partir de la fin du mois», a expliqué vendredi à l'AFP une porte-parole du groupe, Yumi Sakashita.

Cette décision a été prise «après l'avis rendu par la Cour internationale de justice (CIJ) et la réaction consécutive du gouvernement japonais comme quoi il le respecterait», a-t-elle ajouté.

La plus haute instance judiciaire de l'ONU, basée à La Haye, a ordonné lundi au Japon d'arrêter de chasser des cétacés dans les mers du Sud, mais n'a pas évoqué les campagnes baleinières nippones dans le Pacifique Nord que Tokyo a bien l'intention de poursuivre.

L'Agence des pêches japonaise a indiqué jeudi qu'elle annulait pour la première fois depuis 27 ans sa campagne de chasse annuelle dans l'Antarctique, qui aurait dû démarrer cet hiver pour deux ou trois mois. Ces opérations arrêtées, la viande de baleine en provenance de l'Antarctique n'aurait de toute façon plus été disponible tôt ou tard.

Mais le groupe est allé plus loin puisqu'il a étendu cet abandon à l'ensemble de la viande de baleine, y compris celle chassée par les Japonais le long des côtes nippones ou dans le nord de l'océan Pacifique. Il a aussi inclus dans sa directive l'interdiction de commercialiser sur sa plateforme de la viande de dauphin.

Cette consigne a été donnée aux 42 000 magasins en ligne opérant sous l'enseigne Rakuten pour le marché japonais, a souligné la porte-parole, qui n'était pas en mesure de préciser combien parmi eux commerçaient de la baleine.

Une recherche sur le site internet de Rakuten avec l'intitulé «viande de baleine» faisait apparaître 700 produits alimentaires en vente au Japon vendredi.

Mi-mars, l'Agence d'investigation environnementale (EIA) basée à Londres avait accusé Rakuten d'être «la principale plateforme au monde d'achat en ligne de viande de baleine», mais aussi d'ivoire.

«Les publicités de Rakuten (pour ces produits) sont en réalité aussi mortelles que si la société fournissait des balles aux braconniers d'éléphants et des harpons aux pêcheurs de baleines», avait fustigé l'EIA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer