De la viande de rorqual commun a transité par le Canada

Rorqual commun dans le fleuve St-Laurent.... (Photo Martin Leblanc, archives La Presse)

Agrandir

Rorqual commun dans le fleuve St-Laurent.

Photo Martin Leblanc, archives La Presse

La Presse Canadienne
HALIFAX, Nouvelle-Écosse

Greenpeace demande aux autorités canadiennes d'adopter des règles commerciales plus strictes après que de la viande d'une espèce de baleine menacée eut récemment transité par le Canada.

Il y a environ trois semaines, de la viande de rorqual commun est arrivée à Halifax en provenance de l'Islande, avant d'être transportée par rail sur la côte ouest pour être expédiée au Japon, selon Sarah King, responsable de la campagne Océans au sein de l'organisation environnementale.

À titre de signataire de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, Ottawa devrait ainsi mettre sur pied des mesures plus sévères, a plaidé Mme King.

Le rorqual commun figure parmi l'une des espèces les plus menacées sur cette liste internationale et sur celle élaborée en vertu de la Loi fédérale sur les espèces en péril.

Environnement Canada a dit n'avoir pas eu le choix de permettre à la marchandise d'être expédiée après l'avoir inspectée, puisque l'Islande et le Japon ne considèrent pas que le rorqual commun devrait se retrouver sur la liste de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.

L'agence fédérale a aussi fait valoir que cette convention prévoit une exemption pour le transit d'espèces menacées dans un aussi vaste pays, à condition que la marchandise demeure sous le contrôle des autorités douanières ou sous scellé.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer