Une équipe de McGill/Concordia participera au Solar Decathlon 2018 en Chine

Une maison faisant partie du concours en 2012... (PHOTO DOMINIQUE FAGET, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Une maison faisant partie du concours en 2012 construite par l'université technique du Danemark.

PHOTO DOMINIQUE FAGET, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

L'originalité d'un projet présenté par une équipe d'étudiants des universités McGill et Concordia, de Montréal, a forcé les organisateurs d'une compétition internationale à changer les règles du jeu pour leur faire une place.

Ces étudiants, regroupés sous l'appellation TeamMtl, ont conçu une maison en rangée modifiable selon les besoin unifamiliaux ou multifamiliaux de ses occupants et qui offre une consommation énergétique nette zéro.

Leur travail, qui sera d'abord assemblé et exposé à Montréal tout l'été, sera présenté à la compétition «Solar Decathlon 2018» qui se déroulera à Dezhou, en Chine.

«Il s'agit d'une première dans les compétitions du Solar Decathlon. Habituellement, ce sont des maisons unifamiliales détachées, un concept que nous avons rejeté dès le départ et les Chinois ont changé les règlements pour nous», a raconté jeudi le professeur d'architecture Michael Jemtrud, qui supervise le projet.

Le professeur Jemtrud a expliqué que le choix de la maison en rangée avait été dicté notamment par la croissance des populations urbaines.

Le décathlon comprend, comme son nom l'indique, dix épreuves. Chacun des projets est ainsi évalué selon dix critères: son architecture; sa viabilité sur le marché; son ingénierie; son usage et traitement de l'eau; son bilan énergétique; son confort; la performance de ses appareils électroménagers; sa prise en compte des enjeux sociaux; ses innovations; et sa faisabilité.

L'équipe universitaire a obtenu un appui de taille jeudi lorsque la ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna, est venue livrer une aide de 50 000 $ au projet.

«Quelle occasion extraordinaire de faire briller le jeune talent canadien sur une scène internationale!» s'est-elle exclamée après avoir dû composer avec la circulation et les travaux routiers montréalais qui lui ont imposé un retard d'une demi-heure à l'annonce.

Mme McKenna était en terrain connu puisqu'elle est diplômée en droit de l'Université McGill, où avait lieu l'annonce.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer